La Médecine dans l'Histoire

Espace d'échanges sur le thème de l'histoire de la médecine
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Propre comme au MA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yrwanel
Kouros


Messages : 305
Date d'inscription : 04/11/2009
Age : 63
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Propre comme au MA   Lun 12 Avr - 16:23

Si l'usage des bains romains ne nous est pas inconnu, relevons que la propreté est aussi celte et germanique;
Cette propreté se retrouve donc au MA

http://medieval.mrugala.net/Bains/Bain%20au%20Moyen%20Age.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Asklepios
Archonte


Messages : 426
Date d'inscription : 13/10/2009
Age : 31
Localisation : Auvergne

MessageSujet: Re: Propre comme au MA   Mar 13 Avr - 21:35

Comme quoi la période de la Renaissance n'est pas qu'une époque de progrès!! On a aussi réinventé la saleté! hihih

__________________
"La témérité réussit souvent là où la prudence échoue" (Celse, De la médecine, III, 9)
Mon site : http://medecine-ancienne.com
Revenir en haut Aller en bas
http://medecine-ancienne.com
yrwanel
Kouros


Messages : 305
Date d'inscription : 04/11/2009
Age : 63
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Propre comme au MA   Jeu 15 Avr - 2:42

"Renaissance", "Siècle des lumières" et "Révolution" ont tendance à me faire solidement ricaner quant à la notion de "progrès"...

Niveau hygiène, dans tous les cas, il est certain que cela a marqué un TRES solide recul massif dont on est pas encore toujours sorti!

Le rôle de la religion n'y a pas été étranger...Fin MA, cela a tempêté sur les étuves publiques, lieux de stupre, luxure et autres: il est vrai que tout le monde s'y baignait nu... et, ma foi, effectivement il y avait des "dérapages" mal vu par un clergé qui serrait la vis niveau pudeur, et autres bricoles du genre.

=> La propreté de l'âme est devenue plus importante que celle du corps: est-ce cela qu'on appelle "odeur de sainteté"? (prévoir bonne sinusite..);
En échange, il est vrai que il y a eu "compensation" quant à l'élaboration de parfum qui "tiennent" (apex de ce genre de recherche Louis XIV: voir Le Parfum de Susskind).
Le tout a été assorti d'un discours médicalisant (au main du clergé aussi..)
A lire: Le propre et le sale de Vigarello.

Idem: ont disparu les toilettes publiques...présentes partout au MA (payantes.. et sources de revenus copieux, dans la suite de Vespasien).
Sous Louis XIV, à Versailles, les courtisans se soulageaient dans les couloirs.. => la célèbre Galerie Dégueulasse

(j'ai un peu tendance à être un poil anarchiste, des fois...)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Propre comme au MA   

Revenir en haut Aller en bas
 
Propre comme au MA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Comme une araignée dans sa toile..."
» Vivre comme un roi
» Comme Jésus est beau dans l’Eucharistie !
» « Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups »
» Tu aimeras ton prochain comme toi-même...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Médecine dans l'Histoire :: Divers :: Vos lectures-
Sauter vers: