La Médecine dans l'Histoire

Espace d'échanges sur le thème de l'histoire de la médecine
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Médecine arabe du Moyen Age

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yrwanel
Kouros
avatar

Messages : 305
Date d'inscription : 04/11/2009
Age : 64
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Médecine arabe du Moyen Age   Lun 7 Oct - 20:23

La médecine (et les soins) sont le fruit des recherches du passé, mais aussi des échanges entre civilisations proches. (des fois plus lointaines aussi, mais on va se limiter dans un 1er temps).

L'université de Montpellier, très tôt, a acquis sa réputation en médecine, entre autres grâce à ses contacts avec l'Espagne musulmane.
En échange, les musulmans arpentaient nos régions pour apprendre "nos médecines": le bouleau, chez eux est "plante exotique": voir La pharmacopée au Maghreb, Jhamal Bellakhdhar.


Avicenne et Avéroës:http://www.adapt.snes.edu/spip.php?article4
http://www.claudegagnon.net/avicenne.pdf

Aphrodisiaques et médicaments de la reproduction chez Ibn al-Jazzar, médecin et pharmacien maghrébin du Xe siècle
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/pharm_0035-2349_1987_num_75_273_2883



Revenir en haut Aller en bas
yrwanel
Kouros
avatar

Messages : 305
Date d'inscription : 04/11/2009
Age : 64
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Médecine arabe du Moyen Age   Lun 7 Oct - 20:44

Ibn Sînâ - Avicenne (980 - 1037)

"Ibn Sînâ, connu en Occident sous le nom d’Avicenne, fut un célèbre médecin, philosophe, encyclopédiste, mathématicien et astronome musulman. Sa contribution majeure à la médecine fut son célèbre ouvrage Al-Qânûn fî At-Tibb. C’est une référence incontournable dans l’histoire de la médecine"

Al Hussein ibn Abdullah Ibn Sina (également connu sous le nom latin d'Avicenne, 980-1037 apr. J.-C. ; 370-428 après l'Hégire) fut un polymathe persan musulman et le plus grand médecin et philosophe de son temps. Dans son Introduction à l'histoire de la science, l'éminent historien des sciences George Sarton (1884-1956) a décrit Ibn Sina comme « l'un des plus célèbres représentants de l'universalisme musulman et une éminente personnalité de l'érudition islamique », constatant que « pendant mille ans, il a conservé sa renommée originale comme l'un des plus grands penseurs et érudits de la médecine de l'histoire ». Le livre d'Ibn Sina, intitulé Al-Qānūn fī al-țibb (Le canon de la médecine) est son œuvre la plus connue. Résumant les connaissances médicales de l'époque et composé de cinq volumes, il est considéré comme l'un des grands classiques de l'histoire de la médecine. Il était encore reconnu comme faisant autorité en matière médicale au début du XIXe siècle. Selon Sarton, Le Canon de la médecine contient « certaines des pensées les plus éclairantes relatives à la différence entre médiastinite et pleurésie, à la nature contagieuse de la phtisie, à la diffusion des maladies par l'eau et par le sol, à la description minutieuse des affections cutanées, aux maladies et perversions sexuelles, [ainsi] qu'aux affections nerveuses ».
http://www.wdl.org/fr/item/7429/



NB: il y a un lien avec une base de donnée numérique, genre persée...

Le premier volume d’Al-Qanûn traite de l’anatomie du corps humain, la santé, l’approche thérapeutique : c’est essentiellement un traité d’anatomie.
Le deuxième volume développe les règles de la médecine expérimentale et traite de la pharmacologie.
Le troisième livre est un traité de pathologie où les maladies sont rassemblées en systèmes (maladie de la gorge, des yeux, etc..) et où les diagnostics se basent sur des symptômes extérieurs tels que la rougeur, la pâleur, l’apparition de frissons etc...
Le quatrième livre d’Al-Qânûn est un traité sur les fièvres, accompagné de divers exposés sur la petite chirurgie, l’empoisonnement et le diagnostic.
Le cinquième livre est consacré à la pharmacologie
http://www.islamophile.org/spip/Ibn-Sina-Avicenne.html

Notre médecine doit beaucoup aux arabes, par conséquent, il est utile d'en connaître le contexte et son évolution.
LA MÉDECINE ARABE ET L'ART DENTAIRE
Dr Pierre Baron,
http://www.academiedentaire.fr/attachments/0000/0122/m_decine_arabe.pdf

Avicenne et aujourd'hui:http://unesdoc.unesco.org/images/0013/001344/134475f.pdf

http://www.ibe.unesco.org/fileadmin/user_upload/archive/publications/ThinkersPdf/avicennf.pdf

L’entrée du Canon d’Avicenne dans les Universités
médiévales et son impact sur l’enseignement médical

http://www.mediaevum.unifr.ch/documents_pdf/colloque_medieval/extrait_Ayari.pdf
Revenir en haut Aller en bas
yrwanel
Kouros
avatar

Messages : 305
Date d'inscription : 04/11/2009
Age : 64
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Médecine arabe du Moyen Age   Lun 7 Oct - 20:46

Quelques indications sur Al Kindi:
http://en.wikipedia.org/wiki/Al-Kindi

La médecine en terre d’Islam : ses avancées et ses artisans (IXe-XIIIe S.)
Auteur : Joëlle Ricordel
http://www.aly-abbara.com/histoire/Ricordel_Joelle/medecine_arabe.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9decine_dans_la_civilisation_islamique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Médecine arabe du Moyen Age   

Revenir en haut Aller en bas
 
Médecine arabe du Moyen Age
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livre d'exercices d'arabe -niveau moyen-
» Programme arabe pour l'enseignement moyen et secondaire général au Sénégal
» svp, le programme du premier semestre de la 2ème année de médecine!
» Cours vidéos (en arabe) de médecine : le Cœur
» Qu'est-ce qui marque le passage du Moyen Age aux temps modernes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Médecine dans l'Histoire :: Du moyen-âge aux temps modernes :: La médecine médiévale-
Sauter vers: